Wednesday, September 29, 2010

ASVOFF - A shaded view on Fashion Film


J'ai eu la possibilité d'assister à la 3ème édition du très prisé Festival ASVOFF - A shaded view on Fashion Film qui s'est tenu au centre Georges Pompidou (Paris) sur trois jours le week-end dernier. Il réunissait un jury impressionnant incluant Olivier Saillard, Dita von Teese ou encore Bryan Adams. Le festival a été créé par la brillante journaliste de mode multi-facettes et designer New-Yorkaise Diane Pernet, dont j'apprécie depuis longtemps le blog mode pionnier www.ashadedviewonfashion.com au contenu hyper-pointu, toujours captivant et riche en nouvelles perspectives.

La but de ce billet est de faire ressortir l'initiative audacieuse et le flair de prescriptrice de Diane Pernet qui illustre parfaitement l'importance majeure de l'émergence d'un genre nouveau : le film de mode actuel. A ce propos, je vous invite à lire le dernier post de Jacques Attali sur son blog de l'Express.fr intitulé 'La mode et la rue' clicquez ICI  où il fait référence à mon post précèdent (et je l'en remercie encore!) et surtout, où il développe avec son sens de l'analyse et style inimitable un texte toujours hyper-complet dans sa chronique 'Perspectives' sur les mutations technologiques qui sont en train de bouleverser les codes de la mode. 

Voici maintenant une sélection d'images des courts métrages d'ASVOFF en compétition que j'ai préféré tant au niveau esthétique que de l'histoire et mood filmique très rafraîchissant. J'ai d'ailleurs visionné tous les courts métrages en compétition en une fois, soit plusieurs heures d'affilée - Diane Pernet m'a même confiée en souriant qu'elle était impressionnée ;-) Soyons clairs, c'est surtout moi qui suis fortement impressionnée et fascinée par la qualité des films en compétition et ainsi que les documentaires et installations produites pour le festival. Un pur concentré de talents, un feu d'artifice de nouveautés et d'élégance, clairement un autre regard sur la mode, c'est bien cela a shaded view on fashion. L'initiative est donc phénoménale en soi car sa voix et ses valeurs marquent une page dans le monde de la mode à l'international. Je ne me languis que d'une chose, assister à la prochaine édition!

PS: ENGLISH translation below, thank you!
   
                                       Diane Pernet & co, cocktail Centre Georges Pompidou 

Silent movie 'Wings' by artists Eva & Adèle:
Rodarte by Wing Shya:
City limits by Kris Moyes (soutenu par Diane Pernet et la bloggeuse Tavi Gevinson):

I had the possibility to attend the 3rd  edition of ultra-coveted Festival ASVOFF - A shaded view on Fashion Film that took place at centre Georges Pompidou (Paris) during 3 days over last week-end. There was an impressive jury including Olivier Saillard, Dita von Teese or Bryan Adams. The festival was created by the brilliant multi-faceted fashion journalist and New York designer Diane Pernet, from very successful and pioneer fashion blog  www.ashadedviewonfashion.com with original high-quality content, always captivating and rich in new perspectives.

The main point of this post is to highlight Diane Pernet's audacious initiative and prescriptor flair perfectly illustrating the major importance of an emerging new genre : today's fashion film. With this regard, I invite you to read Jacques Attali's last post on his blog on l'Express.fr titled 'La mode et la rue' click HERE where he refers to my previous post (thank you once more!) and above all, where he develops with his unique sense of analysis and inimitable style an ultra-complete text in his press column 'Perspectives' on the technological changes modifying the rules of fashion. 

Here is now a selection of images from the short films competing in ASVOFF that I preferred in terms of aesthetics, story and very refreshing cinematic mood. I actually viewed all of the 68 short films on competition in one go, i.e. a few hours on a row - Diane Pernet kindly mentionned she was impressed ;-) Let's be clear here, I was the one strongly impressed and fascinated by the quality of the films in competition and all of the documentaries and installations produced for the festival. A pure concentration of talents, a fireworks of newness and elegance, clearly another view on fashion -  a shaded view on fashion. The initiative is  therefore phenomenal in itself as its voice and values turn a page in the global fashion world. I can't wait to attend the next edition! 

Despair by Alex Prager:
Chore for Damaris by Justin Anderson:
Lust Lust by Martin Grauds:
How you look at it by Poppy de Villeneuve (produced with www.nowness.com):
Lou by Karim Sadi (Lou Doillon for Givenchy):
Mdvaniism by Billyboy* & Lala (hommage à Yves St-Laurent , barbies en couture):
Interval (Fly 16x9) by Jamie Isaia:

10 comments:

  1. Merci encore pour cet excellent post et ta sélection de photos très éclectiques avec une mention très spéciale pour celle extraite du film de Rodarte et surtout de "City limits" mêlant à merveille le revival 80's haut en couleurs et le côté "wild assumé" des nouvelles femmes modernes.
    Le post de Jacques Attali est intéressant en ce sens qu'il explore l'évolution de la mode de l'homme avec une vision qui bouscule pas mal de codes actuels!

    ReplyDelete
  2. wow thank you for this post xx

    ReplyDelete
  3. What an interesting and inspirational post!
    Love them pictures and how blessed of you to have attended and to feel art 'live' :)

    <3

    ReplyDelete
  4. these look amazing- is there anywhere we can watch them? you should write about this ;)

    ReplyDelete
  5. Me encanta el post. Enhorauena

    ReplyDelete
  6. une expo qui avait l'air intéressante!

    ReplyDelete